La pleine lune du 1er octobre 2020

La pleine lune des vendanges, des récoltes, des moissons, ce 31 octobre, sonne la fin des récoltes. Période cruciale mais éreintante, le ban des vendanges marque l’aboutissement d’une année de surveillance patiente et de soins attentifs prodigués aux vignes. C’est aussi le point culminant des dernières moissons et récoltes : pommes, poires, premières courges, toutes dernières tomates, dernières baies. C’est aussi le temps de la mise en conserve et de la cuisine. Et l’on chante en travaillant : c’est pourquoi on appelle aussi cette lune la « Lune chantante ». 

Mais il y a du frisson dans l’air, le temps se refroidit et l’équinoxe d’automne, que les anciens Celtes appelaient Mabon, est passé. Les nuits seront dès lors plus longues que le jour. Mais pour l’heure, jour et nuit sont d’égale durée, pour un temps d’équilibre avant le basculement vers les frimas. Nous pouvons alors nous ménager une pause, un temps de relâche, pour profiter des fruits de nos moissons personnelles – que ce soit de nos jardins, notre travail, l’éducation des enfants, nos méditations ou de nos chantiers psychiques.

Celles et ceux qui ont le temps peuvent décorer leur intérieur ou leur autel d’épis de maïs ou de blé et, évidemment de pampres ou de grappes de raisin. C’est une lune très terrienne. Pour le rituel, il faut de quoi préparer un repas, une boîte pour y ranger des graines, et de l’encens purificateur.

1. Faites le vide chez vous pour mieux nettoyer votre paysage intérieur : la Lune des vendanges nous incite à faire le ménage de nos émotions, comme le grand ménage d’automne nous aide à nous préparer à l’hiver après tant de récoltes et de préparation, au jardin, en cuisine, ailleurs. La première partie du rituel est… très prosaïque ! Un vrai ménage d’automne. Pas de relaxation possible dans un lieu où nos yeux se poseront sur un « c’est à faire », un « c’est à jeter » et un autre « je dois nettoyer ça, aussi » ! Nettoyer, car l’hiver qui s’annonce vous confinera davantage chez vous. On peut joindre à ce ménage une purification de chaque pièce : huiles essentielles, papier d’Arménie, bâtonnet de fumigation, encens purificateur. Faire du vide !

2. Cuisinez ! Cette pleine lune est un moment propice aux rituels favorisant l’harmonie, l’équilibre, la protection, la prospérité, la sécurité, et la confiance en soi. Et l’un des rituels les plus précieux qui soit, c’est bien la cuisine ! Si, par hasard, vous aviez conservé des graines à germer de vos rituels de printemps, il est temps de lancer leur germination pour les consommer. Cuisinez plein·e de gratitude pour l’abondance et les bienfaits de la nature, avec un sourire conscient de la chance de pouvoir cuisiner ainsi. Remerciez, encore et encore…

3. Conservez quelques graines – de courge par exemple – de vos préparations culinaires, dans une pensée douce, positive et optimiste. Installez-vous ensuite confortablement dans votre lieu de méditation, fermez les yeux et dites-vous :

« Lorsque je planterai ces graines, ou lorsque je les donnerai, je serai plus tendre, plus serein·e, et en paix avec moi. Je m’aimerai davantage et serai plus en accord avec moi-même.

Pensée magique, auto-réalisatrice peut-être, mais malgré tout pleine de douceur et de confiance en l’avenir. Visualisez-vous quelques instants ainsi : le visage paisible, le sourire aux lèvres, le regard clair et sage et les gestes assurés. Votre futur vous. Mabon est une fête douce-amère, qui annonce l’hiver mais garde aussi l’espoir dans le retour de la lumière

4. Visualisez ensuite une grande pièce aux grandes fenêtres. Votre pièce intérieure. Repérez les endroits propres, vides, rassurants comme les coins désordonnées, les objets empilés, les biens laissés de côté. Vos souvenirs pesants, vos regrets, vos remords, vos chantiers. Dans cette période de grand ménage mental, il est temps de chasser de son esprit les pensées toxiques et se défaire des détestables habitudes qui s’y sont incrustées : choisissez un des tas, regardez-le une dernière fois. Puis, jetez-le par la fenêtre. Inspirez à fond, expirez ce désordre, sentez l’allègement que cela provoque, sentez cette toute petite légèreté nouvelle. Faites-cela plusieurs fois, et ne se concentrant que sur un “tas” ou deux, jusqu’à atteindre un calme plus profond.

5. Imaginez-vous maintenant dans un jardin, votre jardin, votre beau jardin, et, doucement, faites un bilan : qu’étiez-vous au printemps ? Les graines ont été plantées au printemps : des graines non seulement « physiques », mais aussi spirituelles et émotionnelles. Il est temps d’en récolter la récompense méritée et de tirer les avantages de votre travail intérieur. Le diction « On récolte ce que l’on sème » a aussi un versant positif ! Qu’êtes-vous au seuil de l’automne ? Quels nouveaux trésors avez-vous trouvés ? Quelles graines ont donné de belles plantes, luxuriantes et prometteuses ? Prenez le temps de chercher ces nouvelles plantes en vous. Trouvez-les, remerciez-les d’être là mais, surtout, remerciez-vous de leur avoir prodigué tant de soins. Promettez-vous de garder leur emplacement en mémoire et de vous en occuper ! Ouvrez les yeux et souriez, fier·e de vous !

6. Dégustez le repas que vous avez préparé pour finir ce rituel et sortez, pour profiter encore un peu de la douceur et de la nature. Les plus spirituels honoreront les vieilles divinités oubliées en plaçant un peu de nourriture en offrande. Les autres tâcheront de profiter de ce qui a été chèrement gagné. Vivez, souriez, chérissez-vous, remerciez-vous !

2 réflexions sur “La pleine lune du 1er octobre 2020”

  1. Premier rituel réalisé pour moi, premier essai et un bien être immédiat ressenti, celui d’avoir pu/su prendre du temps pour moi à l’aide de ce beau cahier, de l’odeur agréable du bâton de fumigation, de la douceur du galet… Même la tisane (à la base je ne suis pas fan) a été un plaisir. Un grand merci pour votre travail et votre énergie ariégeoise !

    1. Thomas Gargallo

      Quel plaisir de lire ça ! Quel bonheur de savoir que le rituel a été pour vous un moment suspendu et bénéfique ! Merci encore de ce retour précieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.